Atmosphères

Atmosphères… Ce restaurant, situé près du lac du Bourget, m’intriguait depuis longtemps. Malheureusement, c’est un peu déçue que je suis ressortie de cette expérience… En dépit du cadre magnifique, de la qualité des produits, du service mais également des réalisations, les mets dégustés n’étaient pas vraiment surprenants. J’aime découvrir de nouvelles saveurs, originales et osées et seuls deux plats m’ont réellement surprise et plu lors de cette dégustation.

IMG_5434

La vue du restaurant

En amuse bouche, nous ont été servi une pomme de terre au beaufort et au jambon de Savoie, un toast de tomme blanche ainsi qu’une guimauve au potiron. Des saveurs classiques.

En mise en bouche, en revanche, un original hachis menu de boeuf à la Cecina de León ( charcuterie espagnole ), accompagné d’une brumoise de pommes et de céleris. L’ensemble s’est révélé très frais.

Haché menu de boeuf, cecina de León, pommes et céleris.

IMG_5416

 

IMG_5418

Huitre Gillardeau, émulsion eau de mer et betterave

Le premier plat, une huitre Gillardeau (n°3 ), était servie snakée et à crue, agrémentée d’une émulsion d’eau de mer et accompagnée d’une déclinaison de betterave. Un ensemble plutôt inégal : l’huitre en elle même était préparée avec maitrise et s’associait agréablement à la betterave. Cependant, l’émulsion d’eau de mer était extrêmement forte et chamboulait tout l’équilibre du plat, même pour les plus grands amateurs d’iode… Dommage.

IMG_5419

Sole, légumes racines et vin jaune

Second plat et de loin mon préféré : le chef a su sublimer la sole. Truffée à coeur, celle-ci était agrémentée de légumes racines, très fondants, ainsi que d’un délicieux jus au vin jaune qui s’accordait à merveille avec l’ensemble.

 

IMG_5421

Oignon en pissaladière, soupe d’oignons et poudre d’anchois

Ce plat, agréable à la première bouchée, devient ensuite vite écoeurant. Dommage que d’autres saveurs n’aient pas été associées à cette combinaison classique.

 

IMG_5423

Pintade truffée, déclinaison de chou rave

Un bon jus, une cuisson réussite, un accompagnement agréable. Mais là encore aucune surprise.

IMG_5426

Plateau de formages de la région

 

IMG_5429

Pamplemousse, safran de savoie, sorbet au campari et biscuit bescoin

Deuxième coup de coeur du menu : ce dessert très frais allie deux des produits de la région. Le safran, cultivé en Savoie, est incorporé dans le biscuit bescoin, un met traditionnel local. Ce dessert est très léger, et les saveurs se marient toutes à merveilles. Parfait pour finir ce long repas.

IMG_5431

Gianduja croustillant, praliné et noisette du piémont

Déception pour le dessert « Signature », pourtant présenté comme le dessert emblématique de la maison. Écoeurants, les goûts de la noisette et du praliné étaient vraiment trop présents. Chacun des éléments pris séparément était bon, mais leur association se révélait trop lourde et monotone.

IMG_5436

Mignardises

Le rapport qualité prix est excellent et la générosité très présente. Il manque cependant parfois à cette cuisine, parfaitement maitrisée, une petite étincelle de créativité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Atmosphères

  1. Colette dit :

    C’était ma foi une bien belle, bonne et délicieuse balade que tu as fait là ! J’aurais bien aimé goûter la sole et la pintade truffées. (mais…que de truffes !) Le dessert pamplemousse glace campari aussi ! En tout cas les belles photos donnent envie….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s