Le cake marbré ultime

« Les choses les plus simples sont souvent les meilleures » … Je vous présente une recette de cake marbré, comme il y en a des centaines… Mais ce n’est pas n’importe lequel, c’est celui de Christophe Felder et il a la particularité d’être exceptionnel, rien que ça ! Alors oui, les choses les plus simples sont parfois les meilleures, mais dans cette simplicité réside la technicité et la perfection. Ici, grâce à un appareil spécial, réalisé avec une quantité de matière grasse ( beurre et crème ) plus importante que traditionnellement, notre cake marbré en devient extrêmement moelleux et fondant. Même si cette recette peut très bien être réalisée seule, je me suis amusée à rajouter un glaçage au chocolat au lait et aux noisettes, la gourmandise ultime !

dsc_6648

Ingrédients pour le cake : 

300 g de sucre 
180 g de beurre très mou ( j’ai utilisé du demi-sel, sinon rajoutez 2 pincées de sel )
2 gousses de vanille de qualité
10g de levure chimique
280 g de farine 
2 gros oeufs ( à température ambiante )
240 g de crème liquide entière ( à température ambiante )
2CS rase de cacao amer en poudre
Ingrédients pour le glaçage : 
200 g de chocolat de couverture au lait
24 g d’huile de Pépin de raisin
50 g de noisettes concassées
dsc_6645
RECETTE : 
Verser le beurre mou, le sel, l’oeuf, le sucre, la crème liquide et la vanille et mixer 30 secondes avec un mixeur ou un robot coupe. Ajouter la farine et la levure et mélanger jusqu’à incorporation complète. 
Diviser la pâte en deux, ajouter le cacao dans une moitié et mélanger à la maryse. 
Laisser reposer la pâte une nuit au réfrigérateur ( facultatif mais préférable ).
Beurrer et fariner votre moule à cake. Dresser l’appareil, préalablement laissé à température ambiante, en intercalant les couches de pâte vanille et de pâte chocolat.
Cuire environ 50 minutes à 160° en contrôlant régulièrement la cuisson.
Démouler immédiatement et laisser refroidir complètement sur une grille
Préparer le glaçage en faisant fondre le chocolat au bain marie. Ajouter l’huile et les noisettes concassées.
Glacer le cake refroidi en prenant garde de recouvrir toute sa surface.
Réserver jusqu’à ce que le glaçage ait figé. Personnellement, je le laisse encore reposer une nuit avant de le déguster, mais vous pouvez très bien le savourer le jour même, après refroidissement complet du glaçage.
La réalisation de ce cake est plus longue que les autres, certes… Mais ce travail en vaut la peine, et la dégustation du cake, sublime, nous récompense de cette longue attente !
dsc_6641
dsc_6643
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s